Accueil > Campagnes > Soutien aux victimes des essais nucléaires > Moruroa e tatou

Moruroa e tatou

Association des anciens travailleurs et victimes de Moruroa et Fangataufa

dimanche 17 janvier 2010, par Observatoire des armements

Association polynésienne des anciens travailleurs et victimes de Moruroa et Fangataufa, site des essais nucléaires français de 1966 à 1996.

Entre 1966 et 1996 des milliers de Polynésiens ont travaillé à Moruroa et Fangataufa, les deux atolls du Pacifique où la France a réalisé ses essais nucléaires. Un mur de silence a entouré durant de nombreuses années leurs expériences et les conséquences sanitaires, environnementales, sur leur vie. Il aura fallu une lente maturation pour que les Polynésiens prennent eux-mêmes en main leur propre regard sur ce qui s’est passé. Dès les années 1990, l’Observatoire des armements/CDRPC au travers de ses travaux de recherches, de ses publications, de l’organisation de colloques — sous la direction de Bruno Barrillot —, a mis son expertise au service des victimes des essais nucléaires.

Créée le 4 juillet 2001, l’association Moruroa e tatou [1] a pour objet de défendre et d’assister les victimes des essais nucléaires, d’obtenir, par tous les moyens légaux à sa disposition, le droit à l’information sur les conséquences de la participation aux programmes d’essais nucléaires sur la santé, le droit d’accès aux dossiers radiologiques et médicaux, le droit à pension, à indemnisation et aux soins.

Pour atteindre ces objectifs, l’association se donne pour missions :

- de rassembler l’information disponible,

- d’informer les vétérans et leurs familles de leurs droits et l’opinion publique de l’état de la question,

- d’intervenir auprès des autorités administratives et des juridictions territoriales, françaises et européennes compétentes et de soutenir la cause de ses membres et de leurs familles qui le désirent.

L’association Moruroa e tatou compte, en 2009, plus de 4 500 membres. Pour assurer sa mission dans les meilleures conditions, elle sollicite l’aide de juristes, de scientifiques, de médecins et de journalistes prêts à lui apporter leur concours.

Contact :

Moruroa e tatou, 403, boulevard Pomare - Papeete Tahiti

- Secrétariat de l’association : moruroaetatou@mail.pf

- Coordinateur, John Taroanui DOOM : johndoom@mail.pf

- Président, Roland Pouira OLDHAM : matahika@mail.pf

- Adresse postale : BP 5456, 98716 Pirae, Tahiti (Polynésie française)


Voir en ligne : http://www.moruroaetatou.com/


[1« Moruroa e tatou » ou « Moruroa et nous », tire son nom du titre d’un ouvrage présentant les résultats d’une enquête sociologique auprès des anciens travailleurs polynésiens et publiée en 1997 par l’Observatoire des armements/CDRPC.