Accueil > La boutique > Ouvrages et rapports > Le complexe nucléaire

Bruno Barrillot

Le complexe nucléaire

Des liens entre l’atome civil et l’atome militaire

samedi 16 janvier 2010

La lutte contre la prolifération est d’actualité. À défaut d’interdire l’arme nucléaire, la communauté internationale fait le choix de limiter impérativement le « club » des possesseurs de l’arme nucléaire.

Bien que nul n’ignore que la voie d’accès à la bombe est le développement de l’industrie nucléaire civile (dite « à des fins pacifiques »), ceux-là même qui veulent mettre le holà à la prolifération sont les ardents promoteurs de cette industrie. La France qui s’est relevée de la Deuxième Guerre mondiale tout autant par sa bombe que par ses centrales nucléaires s’est faite le champion de cette « prolifération à des fins pacifiques ».

À la distinction, prévue par l’hypocrite Traité de non-prolifération (TNP), entre États « dotés de l’arme nucléaire » et États « non dotés de l’arme nucléaire », faudra-t-il créer une nouvelle discrimination entre les États « nucléairement sûrs » et les États « nucléairement non sûrs » ?

Depuis Hiroshima et Nagasaki et le développement de l’industrie nucléaire, le complexe nucléaire n’a pas fini d’agiter la planète !

Sommaire

- Les deux faces de Janus

- L’atome et la guerre

- Atomes pour la paix

- La science et la bombe

- Le nucléaire sous contrôle politico-militaire

- De la grandeur de la France

- Les guerres du nucléaires civil

- Retombées sanitaires

- Reformuler la non-prolifération ou « sortir du nucléaire » ?

Co-éditions Observatoire des armements / Réseau « Sortir du nucléaire », février 2005, 144 p.

12 euros (port compris) commander