Accueil > Actualités > Les États-Unis mènent la tendance à la hausse des exportations d’armement, les (...)

Les États-Unis mènent la tendance à la hausse des exportations d’armement, les importations des États du Golfe et d’asie augmentent, selon le Sipri

dimanche 15 mars 2015, par Observatoire des armements

(Stockholm, 16 mars 2015) — Les États-Unis sont nettement en tête des plus grands exportateurs d’armement à l’échelle mondiale, selon les nouvelles données sur les transferts internationaux d’armement publiées aujourd’hui par le Stockholm International Peace Research Institute (Sipri). Globalement, le volume des transferts internationaux de systèmes d’armes classiques majeurs s’est accru de 16 % entre les périodes 2005-09 et 2010-14.

Le volume des exportations américaines d’armes majeures a augmenté de 23 % entre 2005-09 et 2010-14. La part des États-Unis dans le volume des exportations internationales d’armes est de 31 % pour la période 2010-14 contre 27 % pour la Russie. Les exportations russes d’armes majeures ont augmenté de 37 % entre 2005-09 et 2010-14. Durant la même période, les exportations chinoises d’armes majeures ont augmenté de 143 %, ce qui en fait le troisième plus grand fournisseur durant la période 2010-14, cependant elle reste nettement derrière les États-Unis et la Russie.

« Les États-Unis ont longtemps vu dans les exportations d’armement un outil majeur de politique étrangère et de sécurité, mais ces dernières années les exportations sont de plus en plus nécessaires pour aider l’industrie d’armement américaine à maintenir des niveaux de production tandis que les dépenses militaires vont en diminuant », déclare Dr Aude Fleurant, directrice du programme « Armes et dépenses militaires » du Sipri.

Importations à la hausse par les États du Conseil de coopération du Golfe

Les importations d’armes par les États du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont augmenté de 71 % entre 2005-09 et 2010-14, ce qui représente 54 % des importations au Moyen-Orient dans la dernière période. L’Arabie saoudite a connu une augmentation, elle est le deuxième plus grand importateur d’armes majeures au monde en 2010-14, multipliant par quatre le volume de ses importations par rapport à la période 2005-09.

« C’est principalement avec les armes provenant des États-Unis et de l’Europe, que les États du CCG ont étendu et modernisé leurs armées », déclare Pieter Wezeman, chercheur au programme « Armes et dépenses militaires » du Sipri. «  Les États du CCG ainsi que, dans le grand Moyen-Orient, l’Égypte, l’Irak, Israël et la Turquie sont censés recevoir des commandes importantes d’armes dans les années à venir ».

En Asie, les importations d’armes continuent d’augmenter

Sur les dix plus grands importateurs d’armes majeures durant la période 2010-14, cinq sont en Asie : Inde (15 % des importations d’armes dans le monde), Chine (5 %), Pakistan (4 %), Corée du Sud (3 %) et Singapour (3%).

Ces cinq pays représentent 30 % du volume des importations d’armes dans le monde. L’Inde représente 34 % du volume des importations d’armes en Asie, soit trois fois plus que la Chine. En fait, les importations d’armes de la Chine ont diminué de 42 % entre 2005-09 et 2010-14.

«  Animés par une croissance économique soutenue et entraînés par leurs perceptions élevées de menaces, les pays asiatiques continuent de développer leurs capacités militaires en mettant l’accent sur les moyens maritimes », déclare Siemon Wezeman, chercheur au programme « Armes et dépenses militaires » du Sipri. «  Globalement, les pays asiatiques continuent de dépendre des importations d’armes majeures qui ont fortement augmentées et qui demeureront fortes à court terme ».

Autres faits marquants

  • Les importations européennes d’armes ont diminué de 36 % entre 2005-09 et 2010-14. La situation en Ukraine et en Russie pourrait renverser cette tendance après 2014, entraînant plusieurs États limitrophes à augmenter leurs importations d’armes.
  • Les exportations d’armes de l’Allemagne ont diminué de 43 % entre 2005-09 et 2010-14. Cependant plusieurs commandes importantes d’armes ont été passées en 2014 par des États du Moyen-Orient.
  • Les importations d’armes de l’Azerbaïdjan ont augmenté de 249 % entre 2005-09 et 2010-14.
  • Les importations africaines d’armes ont augmenté de 45 % entre 2005-09 et 2010-14.
  • Entre 2005-09 et 2010-14, l’Algérie a été le plus grand importateur d’armes en Afrique, suivie par le Maroc dont les importations d’armes ont augmenté 11 fois plus.
  • Le Cameroun et le Nigeria ont été livrés en armes par différents États afin de couvrir le besoin urgent en armes pour lutter contre Boko Haram.
  • Pour combattre l’EIIL (État islamique en Irak et au Levant), l’Irak a reçu en 2014 des armes en provenance de divers pays, tels que l’Iran, la Russie, et les États-Unis.
  • Les livraisons et les commandes de systèmes de défense antimissile balistique ont sensiblement augmentées durant la période 2010-14, notamment dans les pays du CCG et d’Asie du Nord Est.

Note

La base de données sur les transferts d’armement du Sipri contient des informations sur tous les transferts internationaux de systèmes d’armes classiques majeurs (couvrant les ventes, dons et licences de production) aux États, organisations internationales et groupes armés non-étatiques de 1950 à l’année civile complète la plus récente. Les données du Sipri reflètent le volume des livraisons d’armement, non la valeur financière des transactions. Comme le volume des livraisons peut varier de manière significative d’une année à l’autre, le Sipri présente ses données sur des périodes de cinq ans, ce qui offre une mesure plus stable de l’évolution des tendances.


Voir en ligne : Site du Sipri


TRADUCTION : Aziza Riahi, Observatoire des armements