Accueil > La boutique > Damoclès > Pas de quoi être fier !

Pas de quoi être fier !

Damoclès n° 148-149

mercredi 29 juin 2016, par Observatoire des armements

À l’occasion du cinquantenaire de la première explosion nucléaire sur Moruroa en Polynésie française, Damoclès revient sur la désinformation et les
mensonges de l’État dans un dossier spécial rédigé par Bruno Barrillot.

La France en 2015 est devenue le second exportateur mondial d’armement. Une place qu’elle devrait conserver en 2016 compte tenu des contrats déjà engrangés ou en cours de négociation.

En introduction au Rapport au Parlement 2016 sur les exportations d’armement de la Francehttp://www.obsarm.org/spip.php?arti..., publié le 1er juin, M. Jean-Yves Le Drian se réjouit de ces «  succès historiques », saluant «  les performances de nos exportations  », une action qui s’inscrit, selon lui, « résolument dans la logique de préservation des capacités militaires et stratégiques de la France »… Mais pas un mot sur l’impact des armes vendues alors que ce rapport est publié au moment où notamment au Yémen les civils sont sous le feu des armes que la France a vendues respectivement à l’Arabie saoudite et au Qatar les années précédentes…

Vraiment pas de quoi être fier !

Au sommaire du numéro

  • Valse à contre-temps des pro-nucléaires, par Patrice Bouveret
  • Violation des embargos : le gouvernement impose sa loi, par Tony Fortin
  • Des décennies de mensonges et de désinformation, par Bruno Barrillot
  • Arsenal nucléaire mondial : sous la réduction, une modernisation accrue, par le Sipri, traduction de Aziza Riahi
  • Notes de lecture