Accueil > La boutique > Anciennes publications > Audit atomique

Bruno Barrillot

Audit atomique

Le coût de l’arsenal nucléaire français (1945-2010)

dimanche 17 janvier 2010

1 500 milliards de francs — soit l’équivalent de 275 milliards d’euros. Tel est, de 1945 à 1998, l’évaluation du coût total de l’armement atomique français, selon cette étude réalisée par Bruno Barrillot pour l’Observatoire des armements/CDRPC.

Cette étude très détaillée révèle que le patron du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), dans les années 1960, s’interrogeait sur l’ampleur donnée au programme nucléaire au détriment d’activités essentielles à la vie du pays. Mais les gouvernements successifs, de la IVe comme de la Ve République ont passé outre ces conseils en camouflant ou en sous-estimant les dépenses sans donner au Parlement les moyens d’exercer réellement son contrôle.

La gestion du démantèlement des installations de production et des armes nucléaires retirées du service promet d’immenses surprises tant les évaluations officielles sont approximatives. Ainsi, le démantèlement des usines de Marcoule où se fabriquait le plutonium militaire est annoncé à la hauteur de 30 milliards de francs (soit environ 5,48 milliards d’euros), soit plus de trois fois le coût de leur construction.

Parmi ces dépenses gigantesques, certaines ont été totalement inutiles. Ainsi, les missiles nucléaires Hadès ont été déployés quelques mois seulement avant d’être démantelés. Quant aux programmes aujourd’hui en cours de réalisation, ils risquent de coûter, selon les actuelles prévisions, près de 400 milliards de francs (soit environ 73,2 milliards d’euros) aux contribuables français !

Sommaire

Introduction générale

Premier chapitre : Construire la bombe

Introduction — Le complexe français de production des têtes nucléaires

Première partie — La recherche-développement pour les têtes nucléaires

I — Le programme bombe secret du CEA entre 1945 et 1958

II — La Direction des applications militaires du CEA depuis 1960

Les centres d’études de la Direction des applications militaires du CEA

Deuxième partie — Le programme de simulation des essais nucléaires

Troisième partie — La fabrication des matières nucléaires

I — La fabrication du plutonium pour les applications militaires

II — La fabrication d’uranium pour les applications militaires

III — La fabrication d’autres composants pour les applications militaires

Quatrième partie — Les expérimentations nucléaires de la France

Cinquième partie — Les coûts de fabrication des têtes nucléaires

Deuxième chapitre : Déployer la bombe

I — Les avions des forces aériennes stratégiques

II — Les missiles sol-sol stratégiques

III — Les sous-marins nucléaires lance-engins stratégiques

IV — Les avions des forces aériennes tactiques (ou pré-stratégiques)

V — Les missiles tactiques (ou pré-stratégiques)

VI — Les avions ravitailleurs des forces nucléaires aériennes

VII — Le maintien en condition opérationnelle des têtes nucléaires

Troisième chapitre : Contrôler la bombe

I — Le contexte administratif français et les armes nucléaires

II — Les transmissions des forces nucléaires

III — L’engagement et le ciblage des forces nucléaires

IV — Les systèmes d’alerte et de reconnaissance

Quatrième chapitre : Se protéger contre la bombe

I — La protection des militaires et des armes

II — La protection des populations civiles

Cinquième chapitre : Démanteler la bombe

I — Les installations de production de matières nucléaires

II — Le démantèlement des sites d’essais

III — Le démantèlement des missiles Hadès

IV — Le démantèlement des Pluton

V — Le démantèlement des avions des forces aériennes tactiques et de leurs armes nucléaires

VI — Le démantèlement des Mirage IVA et de leurs armes nucléaires

VII — Le démantèlement des missiles du Plateau d’Albion

VIII — Les démantèlements des SNLE

IX — Les questions posées par les démantèlements

Sixième chapitre : Le coût de la prolifération

I — Les contributions françaises à la prolifération nucléaire

II — La France et le Traité de non-prolifération

Conclusions et propositions

Annexes

1 — Les victimes de la bombe

2 — Crédits nucléaires militaires et industrie

3 — Chronologie nucléaire

4 — État des forces nucléaires françaises au 1er janvier 1999

5 — Le contexte budgétaire relatif aux armes nucléaires

Bibliographie

Index

Éditions Observatoire des armements/CDRPC • février 1999, 376 pages

Prix : 27,50 € (port compris), commander