Membre de ICAN, prix Nobel de la paix 2017

Accueil > La boutique > Damoclès > Contrôle des transferts d’armes : 20 ans d’inertie parlementaire

Contrôle des transferts d’armes : 20 ans d’inertie parlementaire

Damoclès n° 156 • 2/2020

mercredi 8 juillet 2020, par Observatoire des armements

Une urgence ne doit pas en cacher une autre. La pandémie du coronavirus a mis en exergue non seulement la fragilité de nos sociétés, mais également son impréparation face au risque sanitaire. Une faille dans laquelle l’armée s’est empressée de s’engouffrer. Mais, depuis quand le renforcement de la militarisation guérit-il des virus ?

Au sommaire

  • « Jour d’après »
  • 50e anniversaire du TNP : opportunité à saisir ou nouvelle course aux armements nucléaires ?
  • Focus : contrôle des transferts d’armes : 20 ans d’inertie parlementaire
  • Exportations d’armement 2019, décryptage
  • Recensions : La Bombe, Didier Alcante, L. F. Bollée, Denis Rodier ; J’ai été disciplinaire au fort d’Aiton, Arsène Altmeyer et Jean-Marc Villermet ; Israël et la bombe. L’histoire du nucléaire israélien, Avner Cohen

À l’heure où le Rapport au Parlement sur les exportations d’armement de la France vient d’être publié par le ministère des Armées et que la ministre a été auditionnée par la
commission de la Défense de l’Assemblée nationale, la question demeure, lancinante : comment agir ? Cela fait pourtant 20 ans que l’on connaît la réponse.

En avril 2000, les députés Jean-Claude Sandrier, Christian Martin et Alain Veyret, au terme d’une mission d’information de la commission de la défense nationale, ont élaboré des pistes pour initier un processus de contrôle démocratique des exportations d’armes.
Malgré l’implication massive du matériel français dans les guerres de l’époque (guerre du Golfe, Iran/Irak, Angola…) jusqu’à celles d’aujourd’hui (Égypte, Yémen…), leurs préconisations sont restées « lettre morte »… Quel nouveau scandale faudra-t-il pour que la France modifie sa politique d’exportation ?

Pour se procurer Damoclès

Acheter le numéro : 2,50 € + 1 € de port

S’abonner, 4 numéros par an (8 pages) :
France : 10 € • Autres pays : 15 €
Étudiants, chômeurs, tarif réduit : 8 €
Soutien à partir de 40 € (TVA (2,10 %) incluse)

Envoyer un chèque à l’ordre de l’Observatoire des armements, 187, montée de Choulans 69005 Lyon
ou un ou virement à Banque postale, centre de Lyon, compte n° 0330596S038
IBAN FR71 2004 1010 0703 3059 6S03 853